Soyez candidat : lancez-vous !

Tout citoyen respectant les conditions prévues au code électoral, et n’ayant pas déjà effectué plus d’un mandat* en tant qu’élu peut se porter candidat au titre de la Relève Citoyenne.

Les candidats de la Relève Citoyenne ne peuvent pas faire campagne au nom d’un parti politique. Nous vous encourageons à créer une association localement (hors parti) qui sera le support de votre activité politique (des statuts type seront mis à disposition).

*des exceptions sont possibles pour le cas de mandats municipaux, nous contacter.

La Relève vous accompagne dans votre campagne pour :

  • constituer une équipe
  • communiquer (site internet, réseaux sociaux, etc.)
  • déclarer votre association de financement
  • constituer le financement de votre campagne
  • déposer votre candidature

Pas à pas, nous vous guidons pour ne rater aucune étape clef.

La Relève Citoyenne, un réseau qui permet :

  • la mise en réseau avec les acteurs citoyens de votre secteur géographique,
  • des formations en communication, actions de terrain, etc.,
  • le suivi des mandataires financiers,
  • le soutien des députés élus durant leur mandat.

Une myriade d’initiatives citoyennes pensent et construisent déjà le monde de demain.

Constituez votre programme grâce à cette effervescence citoyenne et cette intelligence collective à l’œuvre !

La solidarité entre candidats et le financement de vos actions pendant 5 ans :

Sous réserve d’atteindre le seuil de 50 candidats dépassant 1% des voix et ainsi bénéficier des financements de l’Etat, la Relève Citoyenne :

  • utilise une part des financements pour rembourser les frais de campagne des candidats dans la limite d’un plafond défini collectivement,
  • reverse aux collectifs locaux une part des financements définie collectivement.

Résultats de l’enquête sur l’engagement citoyen aux élections

Les premiers résultats de l’enquête sur les ressorts de l’engagement citoyen aux élections sont sortis. Entre rejet du système actuel et défaut de confiance, les personnes interrogées comptent avant tout sur les mouvements citoyens spontanés et les associations.